Grippe aviaire

> Retour à la liste

Environnement & cadre de vie

Déclarez votre basse-cour à la mairie

La France est confrontée à un épisode d'influenza aviaire hautement pathogène depuis la mi-novembre notamment en raison du passage des oiseaux migrateurs. 

La Bretagne est située dans un couloir de migration d'oiseaux sauvages. Les élevages de notre région comme les oiseaux de basse-cour sont donc particulièrement exposés au risque de contamination. La vigilance reste donc impérative pour protéger les oiseaux domestiques.

Une surveillance renforcée : 

Les détenteurs de volailles et autres oiseaux captifs destinés uniquement à une utilisation commerciales doivent mettre en place les mesures suivantes : 

  • Confiner les volailles ou mettre en place des filets de protection de la basse cour
  • Exercer une surveillance quotidienne des animaux

Si une mortalité excessive est constatée, il convient de conserver les cadavres dans un réfrigérateur en les isolant et en les protégeant et de contacter son vétérinaire ou la direction départementale en charge de la protection des populations.

La déclaration obligatoire :

Pour faire face à un éventuel cas d'influenza aviaire, il est nécessaire de connaître les détenteurs d'oiseaux, qu'ils soient professionnels ou particuliers. Les détenteurs non professionnels de volailles de basse-cour ou d'autres oiseaux captifs élevés en extérieur sont tenus de se déclarer auprès de la mairie (formulaire CERFA disponible en téléchargement ci-contre). 

Le virus en cause H5N8 atteint exclusivement les oiseaux, il n'est pas transmissible à l'homme.

Retrouvez la fiche conseil en téléchargement ci-joint 

Pour en savoir plus, consultez le site du Ministère de l'Agriculture