Alerte chenille processionnaire du pin

> Retour à la liste

Environnement & cadre de vie

Les premières descentes massives de chenilles

Les conditions météorologiques de cette mi-février vont déclencher, dés les prochains jours, les premières descentes massives de chenilles processionnaires du pin.

Tout ramassage ou manipulation des chenilles est à proscrire sans équipement de protection adapté (masques, gants, lunettes) car le risque d’urtication sévère est majeur à ce stade de développement.

 

Afin de limiter la prolifération, les services techniques ont procédé cet hiver à la destruction de la grande majorité des cocons qui renferment les chenilles sur les pins. Ces derniers ont été éliminés manuellement dans les arbres. Les services procèdent également au piégeage des chenilles processionnaires du pin en installant un système qui permet de collecter dans un sac plastique les chenilles qui sortent des cocons. Ce piégeage évite que les chenilles réalisent une procession sur le sol. 

Dans la mesure du possible, les chiens et les chats doivent être isolés des zones de circulation et d’enfouissement aux abords des pins car les atteintes chez les animaux domestiques peuvent être graves.

Sur le domaine public, il est recommandé d'éviter la promenade des animaux domestiques aux abords des pins sylvestres, des pins noirs d'Autriche, des pins maritimes, des pins laricio, et quelques fois des cèdres.

En fonction de l'évolution des conditions météorologiques, ce phénomène dangereux peux durer jusque fin mars.