Influenza aviaire

> Retour à la liste Vie municipale & citoyenne, Environnement & cadre de vie

Recensement de tous les lieux de détention

Compte tenu de l'évolution épidémiologique particulièrement défavorable de l'Influenza aviaire hautement pathogène en Bretagne, une zone de contrôle temporaire est élargie en Ille-et-Vilaine. 

Un nouvel arrêté ( disponible ci-contre) abroge le précédent arrêté d'août 2022 et met en conformité les prescriptions réglementaires à appliquer sur l'ensemble du département par rapport aux nouvelles instructions ministérielles publiées le 21/11/2022, visant à protéger les élevages avicoles de l'introduction du virus IAHP : endémisation de l'infection au sein de l'avifaune sauvage locale, flux migratoires des oiseaux sauvages intenses, nombreux foyers en élevages bretons.

Mesures dans les lieux de détention de volailles ou d'oiseaux captifs dans la zone de contrôle temporaire :

Il est procédé au recensement de tous les lieux de détention de volailles ou d'autres oiseaux captifs à finalité commerciale et non commerciale. Les exploitations non commerciales de volailles se déclarent auprès des mairies ou sur Internet via la procédure suivante : http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/, rubrique « Particulier».

Les responsables d'exploitation à finalité commerciale détenant des volailles ou oiseaux captifs se déclarent auprès de la direction départementale de la protection des populations en mentionnant les effectifs des différentes espèces :

  • soit via les systèmes d'information des organisations professionnelles ou interprofessionnelles, dans la mesure où les informations ainsi recensées sont rendues disponibles à l'administration 
  • soit en ligne via le dispositif de déclaration et télé-déclarations mis en place sur le site http://mesdemarches.agriculture.qouv.fr/ document (document Cerfa en ligne);
  • soit par envoi papier à la DDPP du document Cerfa évoqué au point précédent.

Mesures de biosécurité :

Dans les exploitations commerciales, les volailles et les oiseaux captifs détenus sont mis à l'abri et leur alimentation et leur abreuvement sont protégés, selon les modalités figurant à l'annexe 11 de l'arrêté ministériel du 29 septembre 2021 susvisé et précisées par l'instruction technique n°2021-865 susvisée.

Dans les exploitations non commerciales, les volailles et oiseaux captifs détenus sont claustrés ou protégés par des filets.