Plan Climat Air Energie Territorial

> Retour à la liste

Environnement & cadre de vie

Le climat, l'affaire de tous les acteurs !

La Communauté de communes s’est engagée en 2017 sur le chemin de la transition énergétique, par la définition d’un Plan Climat-Air-Energie Territorial (PCAET), un plan d’action visant à maîtriser les consommations énergétiques du territoire, réduire ses émissions de gaz à effet de serre et développer la part de production d’énergies renouvelables.

Ce plan d’action a pour ambition de s’adresser à l’ensemble des habitants et des acteurs économiques du territoire, entrepreneurs, artisans, commerçants ou agriculteurs et collectivités.

Suite à un travail d’inventaire préalable qui a confirmé que le transport et le logement étaient les secteurs les plus  énergivores, plusieurs objectifs ont d’ores et déjà été priorisés et notamment  l’accompagnement des habitants dans des actions de rénovation énergétique de leur  logement ou le conseil aux entreprises du territoire pour des économies d’énergie.

 

Des premières consultations  ont été menées.

Des objectifs s’en sont dégagés :

  • Intégrer une stratégie et les enjeux énergie-climat dans les documents  d’urbanisme, d’habitat et de logement.
  • Valoriser économiquement les  opportunités énergétiques par l’accompagnement des entreprises.
  • Accompagner les acteurs locaux dans des projets de rénovation  énergétique et de production  d’énergies renouvelables.
  • Favoriser la mobilité durable et optimiser les déplacements.
  • Soutenir les actions de maîtrise  énergétique sur le patrimoine des  collectivités.

Toutes les contributions seront précieuses pour aboutir à un plan d’action qui réponde avant tout aux besoins des  habitants et des acteurs locaux : ce n’est qu’ensemble, par nos choix au quotidien, que nous pourrons avoir un impact sur nos consommations énergétiques !

Votre avis nous intéresse !
Pour mieux cerner vos habitudes et répondre au mieux à vos attentes,  la Com’com vous propose de participer à un questionnaire à partir de début janvier disponible en ligne jusqu’au 2 février 2018.

Cliquez sur ce lien pour accéder au questionnaire